La densification

La densification est un mot souvent mal compris. Oui, la population augmente en Wallonie et oui, il faut lutter contre l’étalement urbain, c’est-à-dire ne plus construire sur les espaces aujourd’hui non-urbanisés (boisés ou cultivés) en dehors des centres.

Construire plus compact afin de consommer moins d’espace s’avère nécessaire pour préserver les surfaces agricoles et la nature.
C’est aussi important pour renforcer les noyaux urbains et villageois, notamment dans les lieux bien desservis par les transports en communs (proches d’une gare), et réduire nos déplacements automobiles.
Cependant, le nouveau projet respectera le contexte dans lequel il s’insère.
Au nom de la densification, on voit parfois apparaître des édifices surdimensionnés au cœur des villages qui écrasent les maisons voisines. La densification ne peut pas être un argument massue.

Il ne faut pas urbaniser la moindre parcelle au centre de nos villes et villages !
Pour rappel, la zone rouge (zone d’habitat au plan de secteur) « doit aussi contenir des espaces verts publics ». Maintenir des surfaces perméables à l’eau, assurer la qualité de l’espace public… sont des objectifs tout aussi essentiels à rencontrer dans l’optique de la densification des centres.

Retour